Les investigations préalables
L’analyse stratégique
Les perspectives
Les composantes de la stratégie
L’intuition stratégique
La décision stratégique

La réflexion stratégique est une démarche d’investigation, d’analyse et de synthèse à la fois rétrospective et prospective. La réflexion stratégique requiert une approche systémique associant au raisonnement une part d’intuition.

Son objectif est :

La phase investigatrice concerne à la fois le passé et l’avenir. Dans sa dimension rétrospective, la réflexion stratégique met l’accent sur l’histoire de l’exploitation et de la famille, les décisions passées qui engagent l’avenir. Dans sa dimension prospective, la démarche consiste à projeter l’agriculteur, son entreprise et sa famille dans le futur (sa vision), d’identifier ce à quoi il tient le plus (ses finalités), ses valeurs et la raison d’être de son entreprise (sa mission). C’est un exercice qui se réalise ponctuellement, il demande du temps et de la réflexion.

La partie analytique comprend plusieurs composantes. L’analyse du système entreprise-famille d’une part et l’analyse du contexte d’autre part. L’analyse interne investigue la capacité stratégique de l’entreprise à travers ses ressources et ses activités. L’analyse externe consiste à comprendre l’impact stratégique du contexte (micro-environnement et macro-environnement), et à étudier les facteurs clés de succès (Johnson & Al., 2014).

Les contenus de la réflexion stratégique se construisent en même temps, les uns par rapport aux autres (processus itératif). Pour cela, le chef d’entreprise garde la vue d’ensemble (approche globale), et mobilise son intuition en même temps qu’il analyse la situation.

Le temps de l’émergence des nouvelles idées et de la synthèse aboutit à définir un cadre permettant de mettre en œuvre une stratégie sur plusieurs années grâce la création d’outils d’aide à la décision. C’est un exercice de cohérence.