Fruchtfolgegemeinschaft – Alle Praxisbeispiele (PDF)

Contact

Ernst und Madeleine Bachmann
Wydhof
8416 Flaach
www.wydhof.ch

Interview avec Ernst Bachmann

Informations clés

Formation: En échange avec ses voisins, Schläpfer-Fritschi, on a remarqué qu’on pense de la même manière et qu’on partage les mêmes opinions. Nous avons donc parlé à plusieurs reprises d’une éventuelle coopération. Au bout d’un an environ, la décision a été prise de coopérer sous la forme d’une communauté d’exploitation (CE), qui a été fondée un an plus tard.
Fondation: Début 2016
Forme juridique: Société simple
Durée: 10 ans, pour donner également au successeur d’Ernst Bachmann la liberté de choix.
Associés: Ernst et Madeleine Bachmann, Tabea et Philipp Schläpfer-Fritschi
Branches de production:
  • Grandes cultures (Pommes de terre, betteraves, céréales, maïs d’ensilage, fourrages verts)
  • Production laitière
  • Agrotourisme
Production végétale: Après la fondation de la CE, répartition des surfaces et création de parcelles de 2,5 à 3 ha. Vente de machines excédentaires, achat d’une récolteuse de pommes de terre, planification d’une rotation des cultures communes sur les nouvelles parcelles.
Production animal: 70 vaches laitières + veaux et ölevage
Organisation: Les responsabilités sont réparties entre grandes cultures (Ernst Bachmann) et production animale (Philipp Schläpfer-Fritschi). Mais on travaille toujours ensemble, afin qu’un remplacement mutuel reste facilement possible. Ernst et Madeleine Bachmann sont également responsables de l’administration et Phillip Schläpfer-Fritschi de la maintenance des machines. Ernst Bachmann travaille environ un jour par mois en dehors de l’exploitation, ce qui est gagné dans cette activité accessoire est versé également dans la communauté d’exploitation.
Location étable: Chaque chef d’exploitation paie un bail à ferme pour l’autre (déterminé par un conseiller agricole externe). L’inventaire, les machines et les animaux appartiennent à parts égales à tous les membres de la CE.
Partage des profits / paiement de salaires: On ne note pas les heures, 50 % du bénéfice pour chacun des deux directeurs.
Communication: Les décisions stratégiques sont toujours prises conjointement, tandis que les décisions opérationnelles sont prises par chaque membre dans le cadre de ses responsabilités (par exemple, les nouvelles variétés végétales ou les taureaux reproducteur).