Fruchtfolgegemeinschaft – Alle Praxisbeispiele (PDF)

Contact

biogmües-abo.ch GmbH
Goltern 20
4578 Solothurn
www.biogmues-abo.ch

Informations clés

Formation: 1994: Hans-Ulrich Müller reprend l‘exploitation avec 18 vaches à cette époque, souhaite se développer.
1996: Reconversion à l’agriculture bio, première culture de carottes et pommes de terre précoces
1998: Intérêt de l’exploitation voisine de Hans Leibundgut pour une coopération
2000: Fondation de la communauté d’assolement
2016: Fondation de la biogmües-abo SARL par Hans-Ulrich et Niklaus Müller (communauté de générations) et Samuel Otti
Fondation: 2000
Forme juridique: Communauté d‘assolement Müller-Leibundgut: pas de forme juridique spécifique, car accord orale.
biogmües-abo GmbH: Société à responsabilité limitée
Durée: Communauté d‘assolement Müller-Leibundgut: pas de durée fixée, car accord orale.
biogmües-abo GmbH: Pas de durée fixe, illimité.
Associés: Communauté d‘assolement: Hans-Ulrich et Niklaus Müller, Hans Leibundgut

biogmües-abo GmbH: Hans-Ulrich et Niklaus Müller, Samuel Otti comme coparticipant, 10 exploitations en tout qui livrent leurs produits pour l‘abonnement.

Branches de production:
  • Production de légumes bio, mais aussi fraises et myrtilles à la ferme Müller
  • Vaches laitières, Prairies et maïs à la ferme Leibundgut
Production végétale: Sur les environ 45 ha des deux exploitations, une rotation de 6 ans est établie sur chaque parcelle. Hans-Ulrich et Niklaus Müller cultivent des légumes pendant 4 ans et des prairies artificiels pendant 2 ans comme fourrage pour les vaches de Hans Leibundgut. Le fumier de la production animal de Hans Leibundgut est épandu sur toutes les surfaces.
Produits: Une partie des légumes est utilisée pour les abonnements de légumes biologiques, qui sont livrés aux clients de la région (y compris également divers autres produits tels que lait, sirop, etc. des autres fermes partenaires). Une autre partie va au commerce en gros, est vendue à la ferme ou au marché hebdomadaire de Bienne.
Organisation: Chaque exploitation de manière indépendante et pour son propre compte. Les parcelles cultivées par l’autre exploitation pour ses propres cultures sont enregistrées comme des échanges de surfaces. Les parcelles restaient inchangées lors de la création de la communauté d’assolement et n’ont pas été regroupées, car pratiquement aucune d’entre elles n’était adjacente.

La communauté d’assolement Müller-Leibundgut possède également des machines communes. La philosophie de Hans-Ulrich et Niklaus Müller : “La coopération nous fait avancer”.

Partage des profits / paiement de salaires: Chaque entreprise est gérée pour son propre compte. Le bénéfice est partagé au sein de la SARL.
Communication: Communauté d’assolement : au sein de la communauté d’assolement, la coopération est de longue durée et bien établie. Il n’y a pas de réunions, de courts entretiens sont – le cas échéant (par exemple, discussions sur le nouvel assolement, les dates pour les semailles et la récolte, l’entretien des machines, etc.) – toujours possible grâce à la proximité les uns des autres..

Au sein de la SARL : très peu de réunions officielles également, et des entretiens sont toujours possible si nécessaire (par exemple, planification des assortiments, quantités de livraison des différents partenaires, etc.). Une fois par année, une réunion d’entreprise est organisée avec tous les fournisseurs ; ainsi que des événements sociaux (par exemple, une soirée barbecue commune).