Gesamtmelioration – Alle Praxisbeispiele (PDF)

La commune de Flaach compte 1360 habitants et 600 ha de terres arables. Parmi ceux-ci, 395 ha ont été inclus dans le périmètre, exploités par dix exploitations à titre principal et à temps partiel. En plus, il y avait des surfaces en dehors du périmètre qui étaient également exploitées par les agriculteurs concernés.

Dès le début du XXe siècle, les premières mesures d’amélioration foncière ont été réalisées au Flaacherfeld (plaine de Flaach) pour drainer la plaine. Une coopérative fondée en 1926 a construit des fossés parallèles au Rhin et a ainsi pu drainer 30 ha supplémentaires. Dans les années 1930 cependant, les agriculteurs ont commencé à se plaindre, car leurs surfaces devenaient de plus en plus marécageuses. C’est donc en 1942 qu’on réalisait l’amélioration de Flaach, achevée en 1956. Dans le même temps, les propriétés foncières ont été consolidées et arrondies, le réseau de chemins a été reconstruit et les zones de drainage existantes ont été complétées et étendues.

En 2007, il a fallu de nouveau modifier le réseau routier. Il n’avait plus la capacité de charge suffisante à cause de l’instauration de la limite de 40 tonnes pour les camions et machines agricoles plus lourdes, et une grande partie des routes présentaient des dommages considérables. De plus, en particulier dans les zones de basse altitude, il y avait parfois une humidité excessive causant des dommages aux cultures arables. Les systèmes de drainage et les pompes devaient ainsi être renouvelés de toute urgence. En même temps, d’autres aspects tels que les activités de loisirs et de sport ou les préoccupations écologiques devaient être pris en compte. Pour ces raisons, une nouvelle amélioration foncière intégrale a été approuvée lors de l’assemblée des propriétaires du 7 mai 2008.

Source 1, Source 2

ÉÉtant donné que des améliorations du regroupement parcellaire avaient déjà été réalisées lors de précédentes mesures d’amélioration foncière, aucune nouvelle attribution n’était prévue au début du processus. Cependant, en raison de la nouvelle construction du réseau routier, de nouvelles obligations en matière de protection de la nature, ainsi que de l’évolution des souhaits de réaffectation des propriétaires fonciers, un regroupement de la propriété foncière a finalement été effectué. Ce remaniement parcellaire a été réalisé simultanément avec une mensuration officielle.

Quelle 1, Quelle 2

Les mesures et modifications suivantes apportées au réseau de chemins ont été approuvées par le conseil du syndicat dans le cadre de l’amélioration foncière intégrale:

  • Accès de toutes les exploitations du Flaacherfeld à une route pavée de 40 tonnes.
  • Connexion du « désenclavement principal » à l’ouest et à l’est au réseau routier supérieur.
  • Soulager le centre du village du trafic agricole et des autres trafics des poids lourds vers les exploitations.
  • Séparation de la mobilité douce (cyclistes, piétons) du reste du trafic.

De septembre 2014 à mai 2017, un total de 4300 mètres linéaires de chaussée a été construit, 5850 mètres de chaussée ont été assainis, 4300 mètres de routes en gravier ont été construits à neuf, 10 200 mètres de routes en gravier ont été assainis, 6900 mètres d’anciennes routes en gravier ont été remis en culture et 1800 mètres de drainage routier ont été posés. Deux ponts sur la route d’accès au camping local ont dû être entièrement remplacés à cause de leur mauvais état. Le troisième pont répondait aux exigences et pouvait donc faire l’objet d’une extension d’utilisation par un assainissement du béton.

Source 1, Source 2

Du printemps à la fin de l’année 2013, le réseau des conduites principales, gravement endommagées, et la station de pompage de drainage, issus de précédentes améliorations, ont été entièrement remplacés. Ensuite les conduites principales et les conduites d’aspiration ont été déplacées par étapes. Lors de ces activités une grande quantité de sédiments sableux de la Thur s’est accumulée. Ces sédiments, à leur tour, ont pu être utilisés pour les mesures d’amélioration des sols au Flaacherfeld. Le matériau sableux a été mélangé au sol, le rendant plus perméable. En outre, la distance à la nappe phréatique a été augmentée par le remblayage des sols, ce qui a permis de contrer l’humidité excessive dans de nombreuses zones.

Source 1, Source 2

Certains des canaux d’irrigation le long de la Thur ont été éliminés pendant l’amélioration. Pour les remplacer, un nouveau système a été construit conjointement par douze propriétaires fonciers dans la partie nord du Flaacherfeld. Le système comprenait une nouvelle station de pompage d’eau du Rhin avec deux pompes d’une capacité de 1650 l/min ainsi que 4,3 kilomètres de conduites de distribution neuves, qui ont été raccordées au réseau existant. Grace à ce système construit en commun, environ 70 ha peuvent être irrigués.

Au total, l’amélioration foncière intégrale a été très utile pour le Flaacherfeld et a créé de meilleures possibilités de cultures, tout en réduisant les dommages causés par l’eau aux grandes cultures. L’entretien des systèmes de drainage, des routes et des autres structures restera néanmoins un défi à l’avenir.

Source 1, Source 2