Cateringservice – Alle Praxisbeispiele (PDF)

Contact

so-fein GmbH
Bäuerinnen- & Landfrauenapéro
4712 Laupersdorf
www.so-fein.ch

Informations clés

Origine:
  • L’idée d’un service traiteur a été reprise par le comité de l’union des paysannes et femmes rurales de Soleure. C’était une possibilité d’activité accessoire équitable et d’augmentation de la valeur ajoutée, avec un concept régional et saisonnier.
  • Soumission et examen du projet au programme « Mehrjahresprogramm Landwirtschaft » du canton de Soleure, acceptation du projet et réception d’un soutien financier.
  • Après acceptation, processus d’un an et demi pour l’établissement, le développement de produits et de gammes, l’élaboration d’outils, la communication, le recrutement de personnel, l’élaboration de recettes, les calculs, la formation du personnel etc.
Fondation: 2017
Forme juridique: Sarl, dont les membres sont les cinq femmes qui ont initié le projet, ainsi que l’union des paysanness et des femmes rurales de Soleure et l’union des paysannes de Soleure.
Direction et membres/
employés:
Luzia Gröli (Présidente / Finances),
Nadja Kupper (Coordination / Administration)12 employés, y compris la direction, plus 3 remplaçants (en cas d’absence ou de désistement d’autres employés, ils proviennent du groupe initial qui a développé le projet).Actuellement, il y a un nombre minimum de 30 et un nombre maximum de 350 clients par commande. Plusieurs commandes le même jour ne sont possibles que dans une mesure limitée, car le projet est encore jeune et la capacité dépend du nombre d’employés et de l’inventaire disponible.
Support: Pour la fondation, le projet a été soutenu par 4 membres du conseil d’administration de l’union des paysannes et des femmes rurales de Soleure, par les conseillères en économie rurale du centre de formation de Wallierhof ainsi que par des suggestions de la part de services traiteur déjà existants au sein d’autres sections cantonales de l’union des paysannes et des femmes rurales suisses.
Investissements: Matériel, formation, temps pour le développement du projet, prestations de conseil, capitaux propres pour la SARL.
Paiement de salaires:
  • L’objectif est d’obtenir des prix et des salaires à l’heure équitables pour toutes les parties concernées. Les salaires horaires sont les mêmes pour tous les employés et sont calculés en incluant les prestations sociales, les jours de vacances, les indemnités de congés, le 13ème salaire mensuel et les assurances.
  • Les prix sont calculés de manière à rémunérer le temps des employés en production.
  • Le nombre de produits confectionnés et le nombre d’heures de service fournies sont enregistrés. Lors du paiement des salaires, une distinction est faite entre le coût des produits et celui de la main-d’œuvre.
Organisation: Lors d’une commande, le groupe WhatsApp permet de demander qui est disponible. Les produits sont confectionnés chez les paysannes (chaque partenaire dispose d’un manuel avec toutes les recettes, prévues pour 30 personnes).

Si possible, l’attribution des tâches se fait en fonction du domaine d’intérêt ou de l’équipement de la paysanne concernée (par exemple, disponibilité des machines et du matériel pour la production de pain, affinité pour la décoration des plats, etc.).

Deux points de collecte un à l’ouest, l’autre à l’est du canton) sont utilisés. Les produits finis sont livrés au point de collecte respectif (toute la vaisselle et l’inventaire s’y trouvent également). Le matériel de transport nécessaire (glacières etc.) est récupéré aux points de collecte par les paysannes avant le début de la production. Quand tous les produits ont été livrés, l’équipe de service part du point de collecte correspondant.

Communication: Avec les employés principalement via WhatsApp ou mail. Au sein de la SARL lors des réunions des associés. Avec les remplaçants du groupe de projet initial et la direction, les réunions sont aussi encore fréquentes.
Législation alimentaire / responsabilité:
  • La production a lieu « just in time », c’est-à-dire que la répartition des tâches et la liste des produits à confectionner sont distribuées 5 jours avant l’événement. Tous les ingrédients sont achetés spécifiquement ; rien de ce qui se trouve dans le frigo privé ne peut être utilisé. De nombreuses femmes ont donc deux frigos à la maison ou séparent systématiquement le stockage des ingrédients de so-fein de la consommation privée.
  • Toutes les femmes sont formées à la production alimentaire – production conforme à la législation alimentaire et aux standards hygiéniques (analyse des risques = partie intégrante des recettes), ainsi qu’à l’emballage et au transport adéquats. Rencontre avec l’inspectorat cantonal des denrées alimentaires avant la fondation.
  • En raison de la production à domicile, les contrôles alimentaires ont également lieu dans les ménages privés des employés.