Gewann Kirchsteig (22 ha) dans le territoire de Riedhausen, composé de 40 parcelles partielles (Gasser 2002).

Nutzungsarrondierung – Alle Praxisbeispiele (PDF)

A Riedhausen (DE, Baden-Württemberg), les structures étaient petites et fragmentées avant le regroupement de terres exploitées, avec environ 40 parcelles, dont la taille moyenne était d’environ 0,63 ha. Pour contrer ce problème et permettre une gestion plus efficace, les premières données géospatiales sur les structures des champs ont été collectées dans le cadre d’un projet de recherche de l’université des sciences appliquées de Nürtingen et du ministère de l’espace rural. Ces données ont été recueillies par des moissonneuses-batteuses équipées de systèmes de navigation (GPS). C’est ainsi que le premier pas a été fait dans la direction d’un regroupement de terres exploitées.

Source 1: Virtuelle Flurbereinigung Riedhausen Gbr (PDF, en all.)
Source 2: Wirkungsanalyse Moderner Meliorationen (PDF, en all.)
Source 3: Über Grenzsteine hinweg . . . – Landtechnik 35 (PDF, en all.)
Source 4: DLG Merkblatt 334: Gewannebewirtschaftung (PDF, en all.)

Au total, douze agriculteurs de Riedhausen ont participé au projet. Ils ont également fondé la société « Virtuelle Flurbereinigung Riedhausen Gbr » (Amélioration foncière virtuelle). Ces agriculteurs cultivaient environ 220 ha à Riedhausen. Au cours du regroupement, les parcelles ont été fusionnées en unités plus grandes, et leurs limites parcellaires ont été enregistrées avec précision à l’aide du système GPS. Afin d’améliorer la valeur écologique, on a également veillé, lors de la mise en œuvre de la procédure, à établir des surfaces en jachère à proximité de forêts et d’autres zones de biodiversité, renforçant ainsi la protection de la nature dans la région.

Source 1: Virtuelle Flurbereinigung Riedhausen Gbr (PDF, en all.)
Source 2: Wirkungsanalyse Moderner Meliorationen (PDF, en all.)
Source 3: Über Grenzsteine hinweg . . . – Landtechnik 35 (PDF, en all.)
Source 4: DLG Merkblatt 334: Gewannebewirtschaftung (PDF, en all.)

Par le regroupement, les structures ont été transformées en parcelles d’une taille moyenne d’environ 10 ha.

Grâce au regroupement de terres exploitées à Riedhausen, le rendement moyen sur un total de 220 ha a pu être augmenté de près de 10%. Ceci est principalement dû au fait que le chevauchement entre les champs et les zones de bordure de parcelle ont pu être considérablement réduits. Cela représentait environ 7 ha, qui ont été éliminés par le regroupement.  Comme la terre est désormais exploitée plus efficacement (le besoin en main-d’œuvre est passé de 12,5 h de travail/ha à 5 h de travail/ha) et que moins de manœuvres sont nécessaires, les coûts des machines et le compactage du sol sont également réduits. La propriété des surfaces n’a pas changé au cours du processus, mais la distribution des rendements aux propriétaires respectifs est possible grâce au système GPS. Cela permet de connaître exactement sur quelle surface le rendement a été généré et de l’attribuer à l’agriculteur correspondant.

Source 1: Virtuelle Flurbereinigung Riedhausen Gbr (PDF, en all.)
Source 2: Wirkungsanalyse Moderner Meliorationen (PDF, en all.)
Source 3: Über Grenzsteine hinweg . . . – Landtechnik 35 (PDF, en all.)
Source 4: DLG Merkblatt 334: Gewannebewirtschaftung (PDF, en all.)

En outre, les agriculteurs concernés se sont décidé pour l’achat commun des moyens de production et pour la commercialisation commune des produits finis.  De cette manière, ils bénéficient de remises d’achat ainsi que d’une sécurité accrue des ventes. Comme les parcelles sont exploitées en commun, les participants ont également la possibilité de bénéficier de vacances et de jours libres plus réguliers, parce que leur remplacement est plus facilement organisable.