Überbetriebliche Investitionen in Maschinen – Alle Praxisbeispiele (PDF)
Bild

Contact

Martin Heiniger
Belzhaus 21
4952 Eriswil

Informations clés

Origine: La communauté des machines a été fondée en 1979 par une personne avec le but de

  • gérer les machines ensemble pour augmenter leur utilisation et ainsi économiser de l’argent.
  • louer des machines à l’extérieur de la communauté
  • répartir les coûts d’acquisition, l’entretien, l’assurance, les besoins en espace, l’amortissement entre les membres.

Peu à peu, d’autres membres du village se sont associés et le parc de machines s’est agrandi.

Fondation: 1979
Forme juridique: Société simple
Propriété des
machines:
Les machines de la communauté ont été achetées et payées en commun. Pour les nouveaux achats de machines ou d’équipements, la somme est divisée par le nombre de membres, de sorte que chacun paie la même part.
Participation: La communauté est composée de 7 membres. Entre-temps, les deuxième et troisième générations sont déjà représentées dans cette société simple.

L’admission d’autres membres est possible avec l’accord de tous les associés. Mais pour cela, il faut effectuer l’achat correspondant.

Organisation: Trois personnes se partagent la responsabilité et la gestion. Cela comprend l’entretien et la facturation des différentes machines. Les locations externes sont organisées par ces personnes. Ils suggèrent également le moment où une machine doit être remplacée. Bien que ces trois personnes assument la gestion des machines, tous les membres ont un droit égal lors de prises de décision.
Communication: Chaque année, il y a une soirée commune avec tous les membres. Dans ce cadre on règle également les comptes en espèces. Chaque machine a son propre classeur avec tous les documents nécessaires. Lors de du décompte annuel, chaque machine est comptabilisée de la même manière. Au cours de l’année, toutes les utilisations sont précisément enregistrées. En outre, les loyers, les réparations et la location de l’emplacement sont notés. Pour le calcul, on additionne le nombre d’unités de travail et on détermine le prix, qui se compose d’un prix de base et de la réserve latente. Après toutes les déductions, la part par membre est déterminée. À cette fin, un relevé de compte est établi pour chaque membre, sur la base du solde créditeur et du nombre d’unités de travail attribuées au membre individuel. À la fin de ce processus, chaque membre individuel reçoit sa part ou doit régler la facture, en fonction du nombre d’unités de travail qu’il a effectuées.
Dispositions contractuelles: Comme il est d’usage dans une société simple, les apports/parts dans les machines sont divisés en parts égales. En cas de bénéfice, celui-ci est réparti équitablement entre les membres, il en va de même en cas de perte. L’adhésion peut être résiliée avec un préavis de 6 mois.
Gestion de
conflits:
Grâce à des échanges simples et constants, les conflits sont prévenus afin qu’ils ne se produisent même pas.
Réparations des machines: Maintenance et entretien sont effectués par la personne responsable de la machine en question. Ce travail ainsi que les réparations sont équitablement répartis et comptabilisés.