En tant qu’association de micro-maraîchage, A la Belle Courgette souhaite promouvoir une production équitable, proche des consommateur-trice-s et respectueuse de l’environnement. Pour se faire elle a choisi le modèle d’agriculture contractuelle de proximité afin de garantir une production de saison et de qualité tout en gardant un lien fort avec les consommateur-rice-s. La position géographique péri-urbaine joue un rôle clé dans la perspective de promouvoir l’agriculture auprès des consommateur-trice-s et ce particulièrement auprès de la jeune génération et de la fraction plus défavorisée de la population.

Carte d’identité

Logo: A la belle courgette

Contact

Les Sorens, 1030 Bussigny

www.alabellecourgette.ch

Facebook

Tél. : 077 527 86 74

Statut Association sans but lucratif
Main d’œuvre Jardinier-ère-s salarié-e-s, consommateur-trice-s abonné-e-s
Production Paniers de légumes
Transformation Ponctuelle (choucroute, coulis de tomate)
Commercialisation Agriculture contractuelle de proximité (ACP)
Installation 2020
Surface de maraîchage 5100 m2 (surfaces de planches permanentes avec passes-pieds)
Surface agricole utile 1,5 ha
Milieu péri-urbain, terrain agricole avec bail à ferme de 9 ans
Sol Argilo-limoneux, peu de cailloux
Climat Environ 100 à 150 mm de précipitation par mois et 4 à 9 jours d’ensoleillement (couverture nuageuse moins de 20%) en moyenne par mois, beaucoup de bise

Gouvernance

L’association est régie par deux documents fondateurs, les statuts et la charte. L’assemblée générale a lieu une fois par an (approbation des comptes, questions des membres, projets et changements potentiels) et réunit les membres de l’association. Tou-te-s les abonné-e-s (63 en 2020) sont membres mais il est cependant possible d’être membre bienfaiteur-trice en versant une cotisation sans contracter d’abonnement. Toutes les décisions prévisionnelles, budgétaires, financières et celles portant sur des affaires au long-terme, doivent être validées par l’assemblée générale. Le comité est composé de cinq membres agissant dans l’intérêt de l’association et s’occupant du bon fonctionnement de celle-ci. Les décisions plus pratiques et n’ayant qu’un impact à court terme sont prises d’un commun accord par les jardiniers.

Design

Le site principal est composé d’une parcelle de 1,5 ha avec 5100 m2 de maraîchage en tant que tel.
Une zone tampon de 20 m de large est laissée tout autour de la parcelle (tampon avec les parcelles avoisinantes qui sont conduites en conventionnel).

La parcelle est organisée en 10 jardins de 30 m de longueur par 15 m de large.
Chaque jardin comporte 12 planches permanentes de 75 cm de large et des passe-pieds de 45 cm entre les planches permanentes.

Deux tunnels de 50 m x 8 m sont situés sur une autre parcelle proche des locaux techniques. La longueur est divisée en 2 et chaque moitié de 25 m est composée de 5 bandes de 70 cm de large avec des passe-pieds de 45 cm de large. Deux bandes supplémentaires en cultures d’aromatiques ont été installées sur les bords. Le tout sera déménagé à l’automne 2020 dans de nouveaux locaux, et les tunnels sur la parcelle à proximité.

Fortier Jean-Martin (2016) Le jardinier-maraîcher – Manuel d’agriculture biologique sur petite surface.

www.lejardiniermaraicher.com

Plan de culture

  • Passage du mini-tracteur sur environ la moitié des plantations pour la préparation des planches, passage de vibroculteur ou fraise si le sol est compacté (non-systématique)
  • Grande partie en semis direct, plantons de l’extérieur
  • Paillage dans les tunnels et pour quelques cultures (non-systématique)
  • Moyenne de 1,7 de culture par planche

Rotations

  • Sur 10 ans (10 jardins) par famille de légumes (2020), excepté pour les tunnels

Fertilisation

  • Engrais verts : 2 jardins sur 10 sont consacrés aux engrais verts dans la rotation annuelle
  • Avant chaque culture, apport de compost ou de fumier (dépendamment de la culture) importé de l’extérieur
  • Paillage des surfaces sous-abri

Gestion des maladies et des ravageurs

  • Vision : perdre la culture plutôt qu’être tenu d’appliquer un produit, mise en place d’un maraîchage diversifié afin de devoir intervenir le moins possible
  • Filets anti-insectes
  • Bâche pour les courges (présence de lièvres)
  • Pièges à mulots autour des cultures

Autres informations

  • Mise en place de tournesol et de maïs afin de faire office de coupe-vent en attendant de pouvoir mettre en place une haie
Bâtiment et infrastructure
  • Mise à disposition d’un local pour les outils et les légumes de garde par le propriétaire des terrains (agriculteur)
  • Roulotte sur le champ pour les outils
  • En 2021 : utilisation de locaux dans la ferme du propriétaire (chambre froide, local de transformation, local pour outils etc.)
Matériel

Le travail est majoritairement manuel. Une légère motorisation vient en complément.
Outils et machines :

  • Minitracteur : 16 chevaux
  • Vibroculteur
  • Fraise
  • Butteuse
  • Broyeur
  • Grelinette
  • Sarcloir

Irrigation

Un tuyau d’arrosage central de 63 mm de diamètre puis deux vannes et 6 micro-asperseurs par jardin (mp-rotator)

Photo: A la Belle Courgette

Cellule de travail

  • Deux salariés à 80% travaillant au maraîchage.
  • 63 abonné-e-s effectuant en moyenne 4 demi-journées de travail par an.
  • Durant juin, aide d’une personne à raison de 2 jours par semaines.
  • Aides ponctuelles d’amis et de bénévoles pour quelques heures de juin à septembre.

Organisation

Les tâches ne sont pas prédéfinies et se répartissent, après discussion, entre les 2 jardiniers selon les disponibilités et les connaissances. Un logiciel est utilisé par les abonné-e-s afin de répartir facilement les demi-journées de travail.
Une équipe de livreuses à vélo viennent chercher les légumes pour les amener au point de distribution.

Formation et compétences spécifiques

Guillaume Sommer :

  • Co-fondateur, président de l’association et jardinier
  • Master en agronomie à Zollikofen, ex-maraîcher de l’association Rage de Vert

Arthur Turin :

  • Co-fondateur, jardinier
  • Master en gestion de la forêt et du paysage à l’ETH Zürich

Photo: A la Belle Courgette

Sur l’année, le temps de travail à 80% est globalement respecté. Les salaires n’atteignent cependant pas pour l’instant les salaires médians suisses, une partie des investissements ayant été réalisée sur salaires. Chaque jardinier prend chaque année 3 semaines de vacances au minimum.

Atteindre 60 abonné-e-s s’est fait en 3 temps : le premier tiers appartenait au cercle proche des fondateurs de l’association, le deuxième a été atteint par la publicité, les flyers ou les articles de presse réalisés sur l’association alors que les 20 dernières personnes sont principalement des habitant-e-s de Bussigny ayant aperçu les parcelles en production.

Communication active sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram.

L’association a entrepris des demandes de soutiens financiers, s’étant notamment concrétisées par un don de la Fondation Nature et Découverte à la hauteur de CHF 20’000.- pour le démarrage de l’activité.

Une grande attention est portée à la préservation de l’environnement et de la biodiversité, à travers notamment le refus d’utiliser tout produit phytosanitaire. En outre, différentes structures ont été mises en place telles que des tas de cailloux, un perchoir à rapaces ou encore un nichoir. La surface de production est également entourée de prairie afin de favoriser au maximum les insectes auxiliaires.

Chiffres clés Année 2020
SURFACES
Surface agricole utile (SAU) 1,5 ha
Surface en maraîchage
(planches maraîchères avec passe pieds, plein champ et sous-abri)
5’100 m2
Taux d’utilisation de la SAU au maraîchage 34 %
Taux de surface sous-abri (serre) / surface en maraîchage 13 %
MAIN D’ŒUVRE
ETP maraîchage (hors administratif) 2,23 ETP
Surface en maraîchage / ETP maraîchage 2’292 m2/ETP
DONNÉES ÉCONOMIQUES
Produit du maraîchage / produit total 100 %
EBITDA jardin / SAU 5’100 CHF/ha
EBITDA jardin / ETP 3’438 CHF/ETP
Données économiques rapportées à la surface maraichère
+ Produits du maraîchage 15,26 CHF/m2
– Charges spécifiques du maraîchage 5,49 CHF/m2
= Marge brute comparable du maraichage 9,77 CHF/m2
– Charges de personnels attribuées au maraîchage 8,44 CHF/m2
– Autres charges attribuées au maraîchage 1,61 CHF/m2

Fiche Business Modèle

Canevas

Partenaires clés

  • Membres abonnés
  • Bailleur
  • Livreuses à vélo
Activités clés

  • Maraichage
Proposition de Valeur

  • Légumes
  • Livraison de paniers
Relations Clients

  • Abonnements (ACP)
  • Vie associative
  • Journées de travail aux champs
  • Réseaux sociaux
Groupe de Clients

  • Principalement des
    citadins en région lausannoise
Ressources clés

  • Surface agricole
  • Jardiniers
  • Proximité avec la ville de Lausanne
Canaux de Distribution

  • Livraison en région lausannoise
  • Lieux de dépôt
  • Petits marchés
Structure de coût

  • Salaires
Sources de revenus

  • Abonnements annuels

Témoignage de l’exploitant sur ses objectifs

Bonjour,

……

Mme Jardin, Ferme xy

Projets

  • Augmentation du nombre de paniers de 63 à une centaine.
  • Création d’un verger.
  • Mise en place d’ateliers de transformation pour valoriser les légumes.
  • Élaboration de décoctions de plantes.

Résultats économiques

Estimation du résultat économique 2020
Première année d’installation

* EBITDA : Earnings before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization
Résultat des activités courantes d’exploitation avant déduction des intérêts (résultat financier), impôts et amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles

Ce portrait a été réalisé en collaboration avec

Soutenu par :