Région karstique avec des sources en déclin

Le Breccaschlund est une zone karstique sans écoulement de surface. Ce paysage exceptionnel (IFP) situé dans le Parc naturel régional Gruyère Paysd’Enhaut possède des pâturages riches et une flore variée. Toutefois, la pénurie d’eau est préoccupante depuis un certain temps déjà. Les alpages disposent de leurs propres sources mais certaines d’entre elles se tarissent rapidement en cas de sécheresse. De plus, la qualité de l’eau laisse également à désirer. L’eau de source peut être utilisée pour abreuver le bétail, mais pas comme eau potable. Cette situation menace la production de fromage sur l’un des alpages et n’est pas non plus idéale pour le tourisme alpin. Pour les cinq buvettes de la région de Breccaschlund, l’eau potable est d’une importance capitale pour accueillir les nombreux randonneurs.

Noms et situations des alpages
11 alpages dans le Breccaschlund (Bremigrad, Combi, Cerniets, St. Antoni Brecca-Breccli-Rippetli, Grand Chalet, Steinige Rippa, Hubel Rippa, Welsche Rippa-Unter Stierenberg, Fluhweid, Lovattli, Untere und Obere Marbach Brecca), Schwarzsee, FR, 1000-1900 m d’altitude

Propriétaires
les 11 alpages appartiennent à quatre coopératives et six propriétaires privés

Superficie de pâturage
env. 360 ha

Animaux estivés
env. 1100 animaux, dont environ 800 génisses, vaches et vaches allaitantes, 250 moutons, 50 chèvres

Type d’exploitation
gestion de l’alpage par le fermier, le berger ou le propriétaire

Forme juridique
coopératives et propriétés privées

Tourisme
5 buvettes d’alpage, 1 fromagerie d’alpage (fromages de chèvres), randonnées pédestres faciles, chemin panoramique Breccaschlund

Précipitations annuelles
env. 1150 mm

Nombre de sources et débits
2 sources (Oberi Rippa, Unter Stierenberg), débits 30-35 l/min

Consommation quotidienne d’eau
30-34 l/min

Approvisionnement en eau
sources individuelles, citernes pour les eaux de fonte et de pluie

Une solution tournée vers l’avenir pour faire face à la pénurie d’eau

Lors des étés caniculaires la situation actuelle entraîne régulièrement des pénuries d’eau telles que certains alpages doivent s’en faire livrer de l’extérieur. Il existe également une pression politique pour résoudre ce problème. En effet, les transports d’eau, actuellement effectués par de coûteux vols d’hélicoptères, ne pourront plus être financés à long terme. C’est pourquoi, en 2015, la Coopérative à buts multiples du Lac Noir a commandé une étude de faisabilité. Non seulement l’approvisionnement (quantité), mais également la qualité de l’eau potable devaient être améliorés. Comme les alpages n’étaient pas encore raccordés au réseau électrique, l’étude devait également prendre en compte l’approvisionnement en énergie.

Réseau d’approvisionnement en eau et en électricité pour les alpages du Breccaschlund

L’étude de faisabilité présentait quatre variantes de solution. Dans une décision qui fait date, la Coopérative à buts multiples a décidé de se lancer dans la variante la plus visionnaire. Le projet prévoit la construction d’un nouveau réseau d’approvisionnement en eau pour les alpages du Breccaschlund. Il comprendra deux stations de pompage et un réservoir dans la région de Cerniets. La station de pompage à la source Oberer Stierenberg / Schneeweide pompera l’eau jusqu’à une altitude d’environ 1’530 m pour assurer l’approvisionnement des alpages de Oberer Stierenberg, Rippetli et Cerniets. Une autre station de pompage dans le réservoir de Cerniets alimentera les alpages de Bremingard, Grand-Chalet, Combi et Breccli. En outre, les deux sources Oberi Rippa et Oberer Stierenberg / Schneeweide seront connectées. Pour garantir la qualité de l’eau potable, l’eau des deux sources devra être traitée avec des systèmes UV. Outre l’approvisionnement en eau, le projet prévoit également un réseau d’approvisionnement en électricité. Il est prévu de mettre en place un réseau de moyenne tension jusqu’au réservoir de Cerniets. Une station de transformation y sera installée pour alimenter les alpages en basse tension.

Investissement approvisionnement en eau
construction d’un nouveau réseau d’approvisionnement en eau avec 2 stations de pompage et 1 réservoir (50 m3); connexion des deux sources Oberi Rippa (env. 30 l/min) et Oberer Stierenberg/ Schneeweide (120 l/min) avec des installations UV pour le traitement de l’eau

Investissement approvisionnement en énergie
construction d’un nouveau réseau d’approvisionnement en électricité (raccordement depuis Euschels)

Organisation
le maître d’ouvrage est la Coopérative à buts multiples du Lac Noir. En 2017, une commission de planification avec un comité de projet a été créée. Planification: bureau d’études Ribi AG, hydrogéologie: Ecosens SA

Coûts de planification et de mise en oeuvre
coûts de planification env. CHF 160 000.– jusqu’au début des travaux. Mise en oeuvre env. CHF 5 Mio.; dont CHF 3 Mio. pour l’approvisionnement en eau, CHF 1 Mio. pour l’approvisionnement en électricité (0.5 Mio. pour le raccordement de base et 0.5 Mio. pour les lignes secondaires), CHF 0.5 Mio. pour la conduite vers la vallée, CHF 0.5 Mio. pour les raccordements domestiques (approvisionnement en électricité)

Parrainage / financement
env. CHF 2.8 Mio. contributions du Canton et de la Confédération, env. CHF 1.7 Mio. financement résiduel par les propriétaires, CHF 0.5 Mio. Commune

Durée du projet
phase de planification 2015-2020 (étude de faisabilité 2015/2016, fondation de la Commission de planification 2017, avant-projet 2017/2018, dossier de projet 2020), mise en oeuvre planifiée 2021-2025

Planification globale et à long terme permettant des extensions

La mise en oeuvre de la variante visionnaire permet d’assurer à long terme l’approvisionnement en eau et en électricité de tous les alpages du Breccaschlund. Une eau de bonne qualité et l’électricité facilitent le travail quotidien des alpagistes et contribuent à maintenir et à développer les trois principaux piliers économiques que sont l’estivage, la transformation du lait et le tourisme. En outre, la mise en oeuvre en réseau permet des extensions futures pour des alpages voisins. Par exemple, dès la phase de planification, la décision a été prise d’inclure la source Oberer Stierenberg / Schneeweide, beaucoup plus puissante, en plus de la source Oberi Rippa. Ce choix assure une certaine flexibilité en termes de quantité d’eau pouvant être utilisée bien qu’il nécessite l’installation d’une station de pompage. Cet investissement est rentable car le problème de pénurie d’eau dans cette région pourrait être résolu en construisant une conduite d’eau supplémentaire entre le nouveau captage de la source et le Lac Noir. La conduite alimenterait le réservoir existant de la commune. On pourrait ainsi utiliser l’excédent d’eau des alpages pendant la saison d’estivage et tout le volume d’eau durant le reste de l’année.

Vu d‘ensemble du projet

Télécharger le portrait en PDF