Une forte demande en eau d’abreuvage dans de nombreux endroits

Selamatt est le plus grand alpage à vaches du canton de Saint-Gall. Il est situé sous le versant nord de la chaîne des «Churfirsten». Les pâturages de l’alpage étant situés dans une zone karstique, ils sont dépourvus de ruissellement d’eau de surface par des ruisseaux. Bien que la région soit très pluvieuse avec des précipitations annuelles moyennes de 1800 mm, l’eau disponible sur l’alpage a toujours été relativement rare. La Corporation d’alpage assure l’approvisionnement en eau des 35 alpagistes qui abreuvent eux-mêmes leur bétail. Deux personnes sont responsables de l’entretien du réseau d’approvisionnement. Elles le mettent en service au printemps et, durant l’automne, le préparent pour l’hiver. Les alpagistes sont responsables de l’entretien des abreuvoirs. L’ancien système d’approvisionnement en eau peinait déjà à couvrir la consommation quotidienne en temps normal et, lors de conditions météorologiques extrêmes, les pénuries d’eau étaient fréquentes. Une analyse des besoins quantitatifs a montré que la consommation quotidienne d’eau s’élevait à 160 m3.

L’eau est utilisée à plus de 60 endroits pour alimenter les abreuvoirs. Comme le lait des 450 vaches laitières n’est pas transformé sur les alpages, la consommation d’eau supplémentaire provient uniquement du refroidissement du lait. L’objectif était de renouveler l’approvisionnement en eau et de le sécuriser à long terme. Comme l’eau n’est pas utilisée pour la fabrication du fromage, les exigences de qualité sont un peu moins élevées et n’ont donc pas posé de problèmes jusqu’à présent. En raison des faibles quantités d’eau disponibles, la question de la production d’énergie hydroélectrique n’a jamais été abordée. Actuellement, les machines à traire sont principalement alimentées en électricité par des générateurs Diesel.

Nom et situation de l‘alpage
Selamatt, Haut Toggenburg SG, 1400-1750 m d’altitude

Propriétaires
Corporation d’alpage Selamatt avec 1160 détenteurs de droits d’alpage

Surface de pâturages
580 ha

Animaux en estivage
450 vaches laitières, 650 génisses, 240 moutons, 40 chèvres

Type d’exploitation
Corporation d’alpage avec 117 membres et 35 exploitants d’alpage

Forme juridique
Corporation d’alpage de droit privé

Tourisme
restaurant de montagne et télésiège de Selamatt, chemin des sonorités

Précipitations annuelles
1 800 mm

Nombre de sources et débits
4 sources avec un débit estimé de 200 m3/jour

Consommation quotidienne d’eau
160 000 litres (160 m3)

Ancien approvisionnement en eau
8 anciens réservoirs d’eau avec environ 20 km de conduites pour alimenter 35 étables et cabanes

Pénurie périodique d’eau et distribution laissant à désirer

D’une part, les réservoirs et les conduites existants étaient vétustes et, d’autre part, il y avait fréquemment des pénuries durant les années de sécheresse. Confrontés à cette situation inacceptable, les membres de la Corporation d’alpage ont décidé de lancer un projet avec une étude préliminaire et une évaluation des besoins.

Les sept petits réservoirs vétustes devaient être remplacés par deux nouveaux grands réservoirs. Les anciennes conduites devaient également être complétées et remplacées si nécessaire pour assurer la distribution aux 60 abreuvoirs et pour minimiser les fuites d’eau. Les abreuvoirs devaient être rénovés en fonction des besoins et équipés de flotteurs permettant d’utiliser l’eau de manière plus parcimonieuse.

En outre, la coopération avec les régions voisines devait être clarifiée afin de pouvoir mieux faire face aux situations extrêmes. En choisissant le bon emplacement des réservoirs, il devrait être possible de distribuer l’eau par la gravité sans recourir à des pompes. Avec le soutien des Services de conseil agricole et d’améliorations structurelles, le projet a été scindé en deux sous-projets pour Hinter et Vorder Selamatt et soumis aux autorités cantonales et fédérales.

Investissement stockage
2 nouveaux réservoirs à eau d’un volume de 160 m3 chacun

Investissement distribution
Raccordement à l’alpage voisin de Breitenalp, raccordement d’eau direct au système d’enneigement du domaine skiable de Chäserrugg. Assainissement d’env. 6 km de conduites d’eau existantes et différents abreuvoirs

Organisation
Corporation d’alpage Selamatt, gestion de projet par le bureau d’études Weger, Services de conseil agricole et d’améliorations structurelles du canton de SG

Coûts de planification et de mise en oeuvre
CHF 1 Mio.

Parrainage / financement
Confédération et Canton (57 %), crédit d’investissement cantonal (20 %, remboursement par un fonds de contributions d’estivage), Aide suisse à la montagne (10 %), financement résiduel par des prestations propres

Durée du projet
4 ans, 2012-2016, durée de mise en oeuvre 2 × 2 mois (mi-août à mi-octobre)

Vue d‘ensemble du projet

Remplacer les réservoirs d’eau et accéder à de nouvelles réserves d’eau

L’objectif était d’assurer l’approvisionnement en eau à long terme des animaux. Afin de garantir la distribution d’une quantité d’eau suffisante pour les années de sécheresse, deux accords ont été conclus avec l’alpage voisin de Breitenalp et les chemins de fer de montagne de Chäserrugg:

  1. Trop-plein du réservoir d’eau de Breitenalp : Breitenalp dispose d’une source fiable et puissante qui fournit plus d’eau que l‘alpage n’en utilise. Il a donc été convenu que le trop-plein du réservoir pouvait être utilisé pour alimenter Selamatt à un tarif forfaitaire.
  2. Les chemins de fer de montagne de Chäserrugg ont construitune installation d’enneigement à grande échelle avec lequel ils pompent l’eau du lac souterrain au fond de la vallée jusqu’au domaine skiable. L’alpage de Selamatt a conclu un accord avec les chemins de fer de montagne lui permettant d’utiliser les conduites et les pompes du système d’enneigement en cas de besoin. Pour ce faire, une conduite de raccordement supplémentaire permettant de remplir le réservoir en une heure a dû être construite.

Les anciens réservoirs ont pu être remplacés. Avec les nouvelles conduites, l’ensemble du système a été optimisé en combinaison avec les structures d’approvisionnement et les abreuvoirs existants. Grâce à la synergie avec le tourisme d’hiver, le réservoir d’eau du Vorder Selamatt peut désormais être alimenté par les pompes du système d’enneigement, même en cas de sécheresse extrême. Le Hinter Selamatt, peut être approvisionné par le trop-plein de l’alpage voisin. De plus, l’utilisation systématique de flotteurs (voir encadré) aux abreuvoirs a permis de diminuer les pertes et d’optimiser l’utilisation de l’eau.

Télécharger le portrait en PDF