Description

Le semis direct consiste à laisser une couverture permanente au sol pour éviter le ruissellement et l’impact de gouttes de pluie sur un sol nu. Cela permet de conserver une structure du sol annuellement. C’est technique culturale dans laquelle les semences sont déposées dans un sol non travaillé, recouvert de végétaux ou de résidus végétaux. Une fente est pratiquée par des outils spéciaux pour y déposer la semence. Pour favoriser la germination de la graine, il faut veiller à l’entourer et la recouvrir de terre fine à l’aide d’outils adaptés.

La rotation de culture doit être adaptée à cette technique. Il faut alterner céréales à paille et autres cultures, ainsi que cultures d’automne et de printemps afin de réduire les risques de fusarioses et concurrencer les adventices

Des machines spécifiques sont à acquérir comme un semoir de semis-direct à disques, à dents ou à socs « cross slot » (disques avec lames latérales), un rouleau FACA pour détruire le couvert végétal avant de semer et autres outils cités dans la mesure des couverts végétaux. Il est possible d’acquérir un cultivateur rotatif à axe horizontal et semoir intégré, cependant le coût d’une telle machine reste élevé. En cas de forte présence de résidus de récolte avant semis, il est recommandé de monter des roues en étoiles devant les socs pour écarter la paille.

La maîtrise des adventices peut se faire avec un herbicide non sélectif avant semis et/ou herbicide de contact en post-levée. Pour réduire l’utilisation de produits de synthèses, il est possible d’utiliser des mélanges de couverts végétaux gélifs.

Avantages

Augmentation de la teneur en matière organique
Gain de temps et réduit les consommations de fuel
Diminution des charges de mécanisation
Diminution de l’utilisation des pesticides
Limitation des pertes de nitrates pendant l’hiver

Risques

Développement de certaines populations de mauvaises herbes spécifiques
Risque d’augmentation des populations de limaces au moment de l’implantation
Augmentation possible de la pression phytosanitaire pour traiter les adventices spécifiques
Mauvaise gestion du semis direct peut créer de gros risque d’érosion
Coût élevé du matériel spécifique
Rendements pouvant être plus faibles la première année

Contributions

250 CHF/ha et culture principale (période de 2014 à 2021). En cas de renoncement à l’emploi d’herbicide à partir de la récolte du précédent cultural jusqu’à la récolte de la culture principale ayant droit à la contribution, un montant supplémentaire de CHF 200 CHF par hectare et culture principale sera versé.

Le renoncement aux herbicides ne doit pas être forcément fait sur toutes les parcelles sur lesquelles des techniques de travail préservant le sol ont été annoncées.

Dans le cas du semis sous litière et uniquement dans le cadre des contributions pour le non-recours aux herbicides, l’utilisation de la charrue comme moyen de lutte contre les « mauvaises herbes » est tolérée, à condition toutefois de respecter la pro­fondeur de travail de 10 cm au maximum

Fiche technique AGRIDEA sur les contributions les  techniques culturales préservant le sol

Coûts

Les coûts de mise en place pour cette mesure sont élevé mais l’efficacité est élevée

L’achat de matériel spécifique peut être très élevé. Le travail effectué par une entreprise permet de réduire les coûts d’achat d’une machine neuve

Coût moyen pour du semis direct : 205.- CHF /ha (sans traitement et semences)

Article d’un essai réalisé à Berne : Comparaison du semis direct et du labour pendant 10 ans

Article de Terre et Nature : Strip-till et semoirs directs remplacent herses et charrues

Interview de Frédéric Thomas par Terre et Nature

Un site utile pour le semis direct et autre technique de conservation du sol : agriculture de conservation

Vidéo réalisée par Ver de Terre production : Maïs de 5 m dans la ferme de Christian Abadie ; Semis direct et BRF en grandes cultures – Entretien avec Pierre AUSSANT

Interview vidéo de Matthieu Archambeau : Vidéo 1, Vidéo 2

Interview vidéo de Frédéric Thomas : Vidéo 1, Vidéo 2

Swiss no-till (Association suisse pour une agriculture respectueuse des sols) page en FR; page en DE

Précédent
Suivant