Description

Cette mesure a pour objectif d’intercepter le ruissellement diffus. Pour ce faire des surfaces généralement allongées, larges de plusieurs mètres, sont couvertes par une végétation herbacée permanente. En plus d’assurer une protection efficace contre l’érosion des sols, suivant leur emplacement, elles peuvent exercer des fonctions écologiques importantes.

Localisation :

  • en aval de la parcelle
  • en rupture de pente
  • le long des routes et des chemins
  • Au fond d’un Thalweg
  • Le long des éléments fixes du paysage

NB : Une bande herbeuse de 3 à 6m est obligatoire le long des haies, lisières, cours d’eau et plans d’eau (réf. Fiches techniques 2.18.1, classeur « Nature et agriculture », AGRIDEA)

Installation :

Identique que pour la prairie temporaire ou permanente :

  • Largeur idéale de la bande :
    • 10m si l’amont de la bande est à < 100m ou si la pente est inférieure à 5%
    • 20m si l’amont de la bande est à > 100m ou si la pente est supérieure à 5%
  • Bien niveler le sol sans passage privilégié pour l’eau (si l’eau traverse la bande, l’effet est nul)
  • Lit de semences bien émietté (mottes de 3cm de diamètre au maximum) pour faciliter le contact sol/graine
  • Profondeur du semis de 0 à 1 cm (pour les prairies)
  • Passer le rouleau directement après le semis pour plomber la graine
  • Semis mars/avril ou septembre. Il faut favoriser une implantation rapide surtout en automne pour favoriser l’action de la bande herbeuse.
  • Semis d’une variété ou d’un mélange gazonnants à l’entretien plus aisé. Possibilités de semer une jachère

Liste de plantes préconisées :

  • Légumineuses : luzerne, trèfle blanc, lotier corniculé
  • Graminées : dactyle, brome, fétuque des prés, fétuque élevée, fléole des prés, ray-grass anglais, ray-grass hybride.

Entretien :

  • Entretien similaire à un herbage extensif
  • Fauche annuelle (dès le 15 juin, suivant la zone et si inscrite comme SPB) avec exportation de la matière hors de la bande
  • Ne pas faucher en dessous de 15 cm pour maintenir un bon couvert végétal
  • Éventuellement passage de la herse si forte accumulation de sédiments afin de favoriser la repousse
  • Éviter de rouler sur la bande herbeuse, hors des périodes de fauche, pour ne pas créer de chenal préférentiel.
  • Aucune fumure possible si inscrite comme bande herbeuse SPB ou mise en réseau.

Attention : aucun entretien dans le cas d’une jachère 6 ans, mis à part la coupe de nettoyage de la première année en cas d’intrusion trop importante de mauvaises herbes.

Avantages

Apporte de la biodiversité comme des auxiliaires
Zone refuge
Diminue fortement le ruissellement diffus
Les mélanges sont fortement recommandés comme couvert végétal. Cela permet d’avoir un couvert concurrentiel vis-à-vis des adventices et peut rester au moins 5 ans
Peut amener une production de fourrage

Risques

Mauvaise entretien risque de présence d’adventices
Mauvaise implantation
Mauvais mélange
Perte d’efficacité en cas de tassement (machines agricoles ou animaux, stockage de betteraves)
Les 3 premiers mètres de chaintre ne peuvent pas être inscrits comme prairies extensives
Risque de présence de rongeurs au sortir de l’hiver

Contributions

Contribution à la surface OPD = CHF 1’080.-/ha

Prairie extensive, haies en zone de grandes cultures = CHF 1’500.-/ha

Prairie peu intensive = CHF 300.-/ha

Contributions supplémentaires si qualité et mise en réseau agroécologique (réf. Fiches techniques 2.18.1, classeur « Nature et agriculture », AGRIDEA)

Coûts

Pour la mise en oeuvre de cette mesure

  • Travail du sol et semis = CHF 450.-/ha
  • Semences = CHF 150 à 200.-/ha

Pour l’entretien

  • Fauche et récolte = 10 unité de travail (UT)/ha

Article d’arvalis sur les bandes enherbées

Article sur les bandes enherbées

Article de Biosuisse sur les bandes fleuries en arboriculture fruitière (3 premières pages)

Document belge (Celulle GISIER) sur les bandes enherbées (à partir de la p.21 jusqu’à la p.24)

Retour au menu principal
Suivant